Tag Archives: parure Cérès

Parure Cérès rouge et noire

2 Août

Mine de rien, aujourd’hui je poste mon 20ème article ! Et en plus on a du soleil, c’est vraiment la fête…

Aujourd’hui, je vous présente une parure, à la fois simple et élégante, dans les tons noir et rouge :
elle est composée de perles de rocaille noires irisées (comme l’hématite) et de toupies facettées rouges.

Voici la parure Cérès :

Comme certain d’entre vous le savent peut-être, hier était le jour de Lugnasad, ou l’assemblée de Lugh.

  • Quelle est son origine ?

C’est une fête druidique, qui tire son nom du dieu de la lumière : Lugh (Lux en latin).

A cette période, les jours raccourcissent, les nuits rallongent. Pour cela, il est à la fois ombre et lumière, vie et mort. On sent que la fin du cycle se rapproche.

Selon César, il est l’équivalent Gaulois de Mercure, dieu de la guerre (oui, les jours sont plus longs, c’est plus facile pour conquérir… ah ces soldats…)

  • Que célèbre cette fête ?

Je ne vais pas vous expliquer la mythologie gauloise reliée à cette fête, car je n’y connais rien. Mais vous pouvez trouver votre bonheur dans cet article wikipedia sur la mythologie celtique gauloise.

C’est la fête de la récolte, des moissons, où les fruits arrivent à maturité. On célèbre les fruits que la terre nous offre, alors que la durée des jours décroit.

Crédit photo : houseofakasha.net

Selon la tradition, que vous connaissez sans doute sous différentes formes, on conserve des épis de blé. Ils peuvent être tressés ou non, mais dans tous les cas, ils sont souvent utilisés comme porte bonheur, appel à l’abondance jusqu’à l’année suivante. On s’offre des fruits, on prépare également des gâteaux et du pain avec la farine nouvelle, que l’on consomme en se réunissant en famille et entre amis.

C’est en quelque sorte la version actuelle des foires de campagne. (De même que les fêtes foraines en été).

Symboliquement, on replante les graines de tous les fruits consommés ce jour, dans l’espoir que l’une d’elles se développe. (Euh… j’ai mangé un quart de pastèque. Vous pensez que ça marchera ?)

C’est un acte de communion avec la Nature : la jeune pousse, si elle se développe, devra recevoir toute notre attention.

Pour être en total accord avec mère Nature, les couleurs portées sont traditionnellement le vert, le marron, le orange et le jaune.

Alors, qu’en pensez vous ? Est-ce que vous connaissiez cette tradition ? Le pratiquez vous, ou avez-vous envie de la pratiquer ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

%d blogueurs aiment cette page :