Boucles d’oreilles inspirées de Talismans d’Indiens Navajos : les pièges à rêves.

1 Mai

Il y a de cela plusieurs années, un ami est revenu d’un voyage aux Etats-Unis avec, dans ses bagages, un petit souvenir qu’il m’a rapporté : un talisman Navajo. Mais oui, vous savez, ces Indiens, proches cousins des Apaches, qui vivent dans une réserve qui s’étend sur  l’Arizona, le Nouveau Mexique, un peu au sud de  l’Utah et du Colorado ?

Bon et si je vous parle de dream catcher ? Ça va mieux ?

Ah ben oui… qui n’a pas entendu parler des capteurs de rêves. En cherchant sur la toile, on trouve partout que c’est « un cerceau de roseau tressé ou de tendons animaux… »

  • Quelle est la signification de ce capteur de rêves ?

On raconte que des araignées tissaient leurs toiles au dessus de l’endroit où les indiens dormaient, surtout les enfants. Dans ces toiles argentées, les mauvais rêves, les pensées néfastes, étaient emprisonnés. Ainsi capturés, les premiers rayons du soleil les détruisaient.

Seulement, au fil des années, les familles s’agrandissaient, et les araignées rencontraient certaines difficultés à visiter tous les enfants. Pour les aider, les femmes de la tribu se mirent à tisser, dans des cerceaux de bois, les pièges à rêves comme des toiles d’araignées, ressemblant à peu près à ceux que nous connaissons.

Ces talismans sont souvent ornés de plumes et de perles.

Pour les indiens, les plumes étaient de véritables canaliseurs d’énergie, qui avaient chacune des propriétés particulières selon leur oiseau d’origine. Elles étaient imprégnées de leur essence, et ils les considéraient comme un cadeau du Grand Esprit.

  • Je me suis aujourd’hui inspirée de ces capteurs de rêves pour cette petite créa :

Alors, elles vous plaisent ?

Bon, je n’ai pas la prétention de faire aussi bien que les originaux, mais j’ai fais de mon mieux !

La perle centrale et celles qui attachent les plumes sont en véritable améthyste. L’anneau et le tissage sont faits de fils de cuivre argenté de différents diamètres. Les attaches sont toujours sans nickel.

Sur chaque boucle d’oreille, vous pouvez voir deux fois deux fils qui pendent. Le chiffre 4 est très important chez les indiens. Comme les croix dans le Christiannisme, il indique les 4 directions. Le 4 est l’union des forces horizontales et des forces verticales. (Ils se servent d’ailleurs de la croix dans leur roue de médecine, où, d’après moi, elle se rapporte aux choses terrestres, au concret, donc au corps, qui doit être soigné)

  • L’améthyste :

Bon ça y est, vous avez fait connaissance avec la géode d’améthyste dont je vous avait parlé ! Z’êtes content ?

Noces d’améthyste : 48 ans de mariage

Amésthustos en grec signifie « qui préserve de l’ivresse », et en effet, elle est utile contre tout type d’addiction ou les obsessions. C’est une pierre de sagesse et de spiritualité (ce qui rejoint mon précédent article : Parure couleur améthyste). Elle aide à la concentration, la méditation, la créativité

Appliquée sur le front, elle lutte contre les maux de tête.
Au niveau du coeur, elle aide à diminuer les acidités gastriques liées au stress.
Si vous la mettez dans vos poches, par un jour grippeux, par exemple, elle aidera à faire baisser la fièvre.
Placée à la périphérie d’une brulure légère, elle aide à sa résorption.

Enfin, quand je la mets sous mon oreiller, mon sommeil est plus réparateur…

N’oubliez pas que les conseils en lithothérapie ne remplacent pas une consultation médicale.


A bientôt et faites de beaux rêves !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 Réponses to “Boucles d’oreilles inspirées de Talismans d’Indiens Navajos : les pièges à rêves.”

  1. Céline 02/05/2011 à 09:00 #

    Coucou 🙂
    wahou j’adore la parure elle est vraiment tres tres jolie 🙂

  2. Aizen 06/05/2011 à 13:10 #

    oh!…quel joli dreamcatcher…ça a du être compliqué à réaliser!! bisouilles!

    • pulchinette 07/05/2011 à 02:26 #

      Le plus dur a été de faire les anneaux bien rond, car le fil était un peu mou (mais le plus dur que j’ai trouvé dans une bonne qualité). Le plus long a été d’enrouler un fil plus fin autour. Après, le reste n’est qu’un peu de technique, ça passe tout seul 🙂

      Poutous squirrelesques !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :